La Thailande, est-ce un pays musulman ?

Le peuple thaïlandais est très majoritairement bouddhiste. D’autres religion sont toutefois présentes dans le pays. On peut en effet y trouver des temples hindous et surtout de nombreuses mosquées dans le sud.

Environ 10% de la population est musulmane soit plus ou moins 7 millions de personnes. L’islam est la religion qui se développe le plus vite ce qui peut créer des tensions communautaires. En réalité, 30% de la population dans le sud du pays est musulmane contre 5% seulement dans le reste du pays.

Les Thaïlandais sont très attachés à leur religion Bouddhiste et respectent les cinq préceptes du Bouddhisme :

  • ne pas tuer de créature vivante,
  • ne pas voler,
  • ne pas mentir,
  • ne pas commettre d’adultère et
  • ne pas prendre de drogue.

Ces préceptes se retrouvent également dans l’islam pour la majorité.

mosquée de quartier à Bangkok
mosquée de quartier à Bangkok

Peut-on manger halal au mexique?

La Thaïlande est un pays de tradition bouddhiste, mais qui présente des caractéristiques originales.

Le bouddhisme thaïlandais est le plus représentatif du bouddhisme theravada, avec comme particularité le syncrétisme et l’influence de la culture thaïlandaise.

La Thaïlande, un pays tolérant pour les musulmans?

La Thaïlande, est-ce un pays neutre envers les musulmans ? La question peut sembler saugrenue au premier abord. Et pourtant, elle est bien légitime tant la religion bouddhiste a marqué le pays. Aujourd’hui, les Thaïlandais sont majoritairement bouddhistes et moins de 10% d’entre eux seraient musulmans.

Le roi est le Bouddha vivant, il porte le titre de Bouddha Amitabha (bouddha de la lumière infinie). Cela n’empêche pas la population thaïlandaise d’être tolérante et ouverte aux autres croyances et notamment l’islam. En témoigne le nombre croissant de mosquées présentes dans le pays.

La Thaïlande et l’islam : une histoire mouvementée

La religion bouddhiste est omniprésente au sein de la société. Le gouvernement central bouddhiste tolère la pratique de l’islam pour peu qu’elle se fasse discrètement.

Dans l’extrême sud du pays, proche de la frontière avec la Malaisie, la population est musulmane à 80% et réclame depuis 20 ans son autonomie vis à vis du pouvoir central. Cela créé des tensions régulièrement et des groupes armés peuvent avoir des actions violentes

Globalement, on ne peut pas dire qu’il y a une mésentente irréconciliable entre les bouddhistes qui sont tolérants et les musulmans qui réclament plus d’autonomie. En dehors de la région frontalière, il n’y a que très rarement des conflits entre les deux communautés et la Thaïlande retrouve toujours le chemin de la cohésion dans sa population.

L’islam en Thaïlande : une religion en expansion

La Thaïlande est une monarchie constitutionnelle qui ne compte pas moins de 70 millions d’habitants. Une grande partie de la population est d’origine thaïe, mais aussi chinoise, birmane ou indienne.

L’islam est présent en Thaïlande depuis plusieurs siècle mais se développe rapidement.

Les musulmans sont majoritaires à Bangkok et dans les régions côtières du sud du pays.

Quel type de visa pour visiter Bali ?