Comment obtenir un visa pour Bali ?

Les voyageurs ont besoin d’un passeport avec une validité d’au moins 6 mois et des pages où le visa peut être ajouté.

Pour obtenir un visa pour Bali, il faut vous rapprocher de l’ambassade d’Indonésie.

Vous pouvez également vous rendre sur le site officiel du gouvernement indonésien.

Selon les instructions de la Direction générale de l’immigration indonésienne, à compter du 28 avril 2022, les ressortissants de 60 pays (dont la France) sont autorisés à entrer sur le territoire indonésien pour un séjour touristique à condition qu’ils demandent un visa à l’arrivée (VOA). Ils faut également qu’ils entrent sur le territoire via les points d’entrée spécifiques.

Entrée pas les aéroports suivants:

  • Soekarno-Hatta à Jakarta ;
  • Sam Ratulangi à Manado ;
  • I Gusti Ngurah Rai à Denpasar (Bali) ;
  • Juanda à Surabaya (Java Est) ;
  • Kualanamu à Medan (Sumatra Nord) ;
  • Hasanuddin à Makassar (Sulawesi Sud) ;
  • Yogyakarta (DIY) ;
  • Hang Nadim à Batam (Archipel de Riau) ;
  • Zainuddin Abdul Majid à Mataram, Lombok (NTB).

Conduire au Japon, tout savoir

Les documents nécessaires pour obtenir un visa pour Bali

Il est obligatoire de posséder un visa pour entrer sur le territoire indonésien sauf si votre séjour n’excède pas 30 jours si vous êtes citoyen français.

Le visa est délivré à l’arrivée et son coût varie en fonction du pays d’origine. Pour obtenir un visa pour Bali, il vous suffit de remplir le formulaire de demande de visa en ligne et de le soumettre au service consulaire.

Les différents types de visas pour Bali en Indonésie

Pour rester à Bali, il existe un large palette de visa possible.

Visa Court Sejour pour Bali

Les citoyens français ou de nationalité française qui souhaitent séjourner en Indonésie moins de 30 jours sont dispensés de visa s’ils effectuent un voyage répondant à l’un des motifs suivants :

  • tourisme
  • visite familiale
  • social
  • profiter de l’art et de la culture
  • remplir des fonctions officielles (avoir des passeports officiels ou une lettre de commande officielle pour voyager)
  • Un séminaire conférence
  • un salon international
  • des rencontres avec une maison mère ou la filiale d’une entreprise en Indonésie
  • transit.

Les autorités indonésiennes demandent une preuve de sortie du territoire indonésien comme un billet retour. Pour les citoyens français ayant bénéficié de l’exemption de visa, la prolongation de votre séjour en Indonésie au-delà de 30 jours n’est possible qu’une seule fois.

Visa long Sejour pour Bali

Les personnes qui prévoient de rester en Indonésie pendant plus de 30 jours peuvent demander un visa à l’arrivée (VOA) auprès des autorités de l’immigration indonésiennes, y compris les aéroports et les ports maritimes. Ils doivent être en possession d’un billet ou d’un justificatif de retour.

Comment choisir le bon type de visa pour Bali ?

Bali est une destination touristique très prisée des voyageurs. C’est un endroit idéal pour passer des vacances inoubliables, mais il faut savoir que pour y aller, vous aurez besoin d’un visa.

Le visa Bali est délivré aux voyageurs qui ont l’intention de rester moins de 90 jours sur le territoire indonésien mais plus de 30 jours.

Il existe plusieurs type de visa. Pour vous aider à choisir le type de visa qui correspond à votre séjour, nous vous conseillons re vous rendre sur le site du ministère des affaires étrangères. Vous aurez ainsi les dernières informations à jour.

Quels sont les frais associés à un visa pour Bali ?

L’obtention d’un visa pour Bali n’est pas très couteux.

  • Visa de visiteur à entrée unique pour une durée maximale de 60 jours : 2 000 000 Rp par personne. (140 euros)
  • Visa de visiteur à entrée unique pour un maximum de 180 jours : 6 000 000 Rp par personne. (400 euros)
  • Visa de visiteur à entrée unique pour le tourisme pour une durée maximale de 60 jours : 1 500 000 Rp par personne. (100 euros)

La réponse des autorités indonésiennes pour savoir si le visa sera délivré est de 4 jours ouvrés.

Dubai, une ville cosmopolite où il fait bon vivre !